Accueil  > 
Comment l’urban data réinvente la mobilité

Dépassant la logique de l’open data, certaines villes ont mis en place une politique d’urban data, consistant à intégrer et partager l’ensemble des data produites dans le cadre urbain, qu’il s’agisse des données publiques, des données des exploitants et des entreprises, ou bien des données personnelles.
Pour réussir ce virage, Rennes a travaillé main dans la main avec Keolis (filiale de la SNCF), première entreprise française à avoir ouvert ses données. Conception de portails web, définition de cadres juridiques, développement de formats de standardisation, accompagnement de start-up... « L’enjeu, c’était de ne pas refaire avec le numérique ce qui existait déjà. Résultat : plusieurs applications innovantes ont vu le jour. C’est le cas notamment d’Handimap, qui permet de calculer des itinéraires prenant en compte la topographie des rues, accessibles aux personnes à mobilité réduite. Si Rennes est un modèle pour les villes françaises en matière d’urban data, il en va de même pour Helsinki à l’échelon européen.

Lien : http://www.lafabriquedelacite.com/fabrique-de-la-cite/site/fr/focus/pages/comment_l_urban_data_reinvente_la_mobilite.htm
Rubrique : Veille
Adresse simplifiée : http://www.predim.org/spip.php?article4939
Publié le : 19-06-2014
Utilisation du site Mentions légales Plan du site Connexion équipe PREDIM