Accueil  > 
Quel cerveau pour la voiture du futur ?

Aujourd’hui une voiture moderne haut de gamme, dotée de multiples options, fonctionne avec des logiciels dont les programmes peuvent comporter jusqu’à 100 millions de lignes de code. Au fil des années, le nombre de capteurs et de calculateurs embarqués dans les voitures n’a fait que croître. Les véhicules autonomes demanderont encore plus de puissance informatique.
Les constructeurs automobiles s’orientent vers la technologie du Deep Learning qui repose sur les réseaux de neurones. Ces derniers font leur apprentissage en parcourant des millions de kilomètres. Google Waymo n’aurait accumulé que 6 millions de kilomètres alors que l’objectif estimé est de 50 millions de kilomètres pour disposer d’une intelligence artificielle réellement autonome sur la route.

Lien : http://www.themavision.fr/jcms/rw_488691/quel-cerveau-pour-la-voiture-du-futur-par-l-atelier
Rubrique : Veille
Adresse simplifiée : http://www.predim.org/spip.php?article6616
Publié le : 03-10-2017
Utilisation du site Mentions légales Plan du site Connexion équipe PREDIM