Accueil  > 
Péage urbain inversé : Et si les automobilistes étaient payés pour lâcher leurs voitures ?

La métropole européenne de Lille songe à instaurer, fin 2018, un péage urbain inversé pour décharger les axes routiers congestionnées. Les automobilistes volontaires seraient alors rémunérés pour lâcher leurs voitures. Aux Pays-Bas, plusieurs villes appliquent déjà cette solution, dont Rotterdam où les volontaires sont rémunérés 3 euros par trajet évité, le temps de l’expérimentation.
Mais il faut identifier les automobilistes qui ont réellement pour habitude de prendre des axes surchargés aux heures de pointe et vérifier au cours de l’expérimentation qu’ils tiennent leurs engagements. La Lapi (Lecture automatique de plaques d’immatriculation) est un système qui pourrait répondre à ce problème.
En France le recrutement des volontaires et l’usage de la Lapi posent le problème de la collecte de données personnelles qui se heurte à la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique et aux libertés. Des contacts ont été pris avec la Cnil pour trouver la meilleure solution.

Lien : http://www.20minutes.fr/planete/2182675-20171207-peage-urbain-inverse-si-automobilistes-payes-lacher-voitures
Rubrique : Veille
Adresse simplifiée : http://www.predim.org/spip.php?article6722
Publié le : 07-12-2017
Utilisation du site Mentions légales Plan du site Connexion équipe PREDIM